Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Ichel

C'est celui-là que j'avais lu
C'est celui-là que j'avais lu

Avant Agatha Christie j'avais déjà lu des romans policiers mais c'est le premier auteur dont j'ai retenu le nom, car son style, son univers m'avait marqué. J'avais 10 ans alors et je ne l'ai jamais oublié. Des années plus tard elle reste mon auteur préféré concernant les romans policiers et mon deuxième auteur préféré de roman tout court (la première étant aussi une Anglaise). Je n'ai pas encore lu toutes ses œuvres mais, j'espère le faire un jour. En attendant, je vais vous parler des trois romans de son plus grand détective, Hercule Poirot. C'est par ce petit détective belge résidant à Londres que j'ai appris à connaître cette grande romancière que j'estime énormément. Il m'a vraiment donné envie de me servir de «mes petites cellules grises »:

  • Le Crime de l'Orient-Express est le premier roman de cette romancière que j'ai lue et il m'a transporté. Il a été écrit en 1934. L'histoire se passe dans un train que prend le détective pour se rendre à Paris. Un meurtre aura lieu dans la chambre juste à côté de la sienne et il se fera un point d'honneur de découvrir qui en est l'auteur. La découverte des indices m'a tout simplement impressionné et son raisonnement m'a surpris, car pour lui rien n'est jamais dit par hasard.

  • Le deuxième livre dont il faut parler est Le Meurtre de Roger Ackroyd paru en 1926. Poiroit à la retraite sera amené à résoudre le meurtre d'une de ses connaissances avec l'aide d'un médecin qui se trouve être le narrateur de l'histoire. C'est l'une des œuvres les plus appréciées d'Agatha Christie. Elle l'a véritablement révélée au grand public.

  • Le troisième est la dernière aventure d'Hercule Poirot, Hercule Poirot quitte la scène en 1975. Si j'ai appris quelque chose du petit détective c'est que c'est quelqu'un de fondamentalement honnête, rien ne justifie un meurtre et il est impensable de se faire justice soi-même. Il faut laisser ces affaires-là à la police. Et pourtant dans celle-ci, Hercule Poirot va déroger à ses principes. Au côté de son très illustre associer et ami Arthur Hasting, Poirot va tenter de démasquer l'un des plus fourbes et talentueux assassin qu'il n'a jamais rencontré. La tâche est ardue car il commet des meurtres sans jamais tuer personne.

Je vous conseille de lire ces romans si vous aimer le genre policier et si vous voulez voir un raisonnement comme il n'en existe plus aujourd'hui. La mort d'Hercule Poirot a vraiment marqué ses fans, tellement qu'une rubrique nécrologique a été écrite par Thomas Lask dans le New York Times. C'est l'un des rares personnages de fiction à en avoir une, c'est tout dire. Personne n'avait envie de le voir arrêter ses enquêtes. Ainsi, un écrivain japonais, Kyotaro Nishimura, l'a fait revivre dans un roman aux côtés de deux grands détectives l'inspecteur Maigret et Ellery Queen le célèbre déchiffreur d'énigme qui devront rivaliser avec le génie du limier japonais Akechi Kogoro. Ce roman était tout simplement un vrai délice. Il était intéressant, non captivant et je l'ai lu d'un trait. Il m'a donné envie de lire Ellery Queen et les aventures de Maigret. Si c'est votre cas, commencer dès maintenant. (Je vous conseille également la série télévisée et les films avec David Suchet mais, je dis ça, je dis rien.)

Commenter cet article